NOTRE HISTOIRE

Les racines de la famille Geoffroy puisent leur ancienneté au XVII siècle. Le village de Cumières situé au cœur de la vallée de la Marne est l’ancrage de cette lignée de vignerons. Les quelques arpents de vignes que cultivent les ancêtres, se transmettent de générations en générations pour devenir le maillon de nos Champagnes.

C’est au début des années 50 que Roger Geoffroy et son épouse Julienne décident de se lancer dans la manipulation en élaborant leurs premières bouteilles : La marques Roger Geoffroy est née. René Geoffroy, leurs fils, amoureux de la terre, succède rapidement à son père parti trop tôt. Récoltant-manipulant dans l’âme, il acquiert de nouvelles vignes, et avec l’aide de son épouse Bernadette, ils développent la promotion de leur marque.

Lire la suite

A la fin des années 80, Jean-Baptiste rejoint le domaine familial. Après ses études à l’école de viticulture, il se perfectionne aux côtés de son père et de Pierrot, à l’art du métier. En 2008, Jean-Baptiste et son épouse Karine décident de transférer l’activité vinicole et commerciale du Champagne Geoffroy à Ay, dans une maison datant de fin XIXe siècle.

Suivant la longue tradition familiale, la troisième génération a trouvé des successeurs pour façonner le nouveau chapitre du travail familial. Une nouvelle génération de vigneronnes, composée de 5 filles, Margaux, Sacha, Rosalie, Colombine et Azalée, grandit avec de nouvelles perspectives, de nouvelles idées, une précieuse expérience et de l’inspiration.

LE TERROIR

L’essence du terroir résulte d’une conjonction entre le substrat (origine géologique, sols, sous-sols), la topographie (coteaux, altitude, orientation) et le climat. Le paysage viticole champenois est une véritable création artistique entre le vigneron et la nature à travers les siècles. Il représente une mémoire vivante du patrimoine collectif.

Le vignoble du domaine étend ses 14 hectares sur les coteaux de Damery, Hautvillers, Fleury la rivière et surtout Cumières.
Cumières, petit village classé 1er cru, est blotti entre la rivière la marne et des coteaux accidentés exposés sud-est.

Sur cette terre bercé d’un microclimat particulier, le vignoble Geoffroy se compose d’une mosaïque de 35 parcelles, laissant s’exprimer les 3 cépages champenois (24% de chardonnay, 34% de meunier et 42% de pinot noir). Le sol est le support de la vigne.

il est essentiel de préserver l’équilibre de chaque parcelle. Cette recherche d’harmonie avec la nature est guidée par notre philosophie de respect de la vie, de l’environnement et des futures générations qui vivront de cette terre.


Parcelles du Champagne GEOFFROY

DANS LES VIGNES

Il n’y a pas de vin d’exception sans raisins d’exception.
L’objectif est donc de permettre à chaque vigne de s’épanouir pour conserver la spécificité de ses saveurs et la vérité du Terroir.

Préserver et intensifier la vie du sol est une priorité qui rythme notre quotidien.
Pour cela nous pratiquons : 

Le labourage qui aère le sol et évite l’emploi de désherbants. 
L’enherbement spontané de multiples variétés d’herbes.
L’emploi de fumure organique. 
L’observation afin d’être le moins interventionniste. 
Seuls les raisins de ces vignes apportent une âme de Terroir au cœur du vin.

A LA CAVE

Dans la cave, le même esprit de respect, de patience, de maitrise du détail et de pureté sont recherchés. Avant les vendanges, les prélèvements permettent de déterminer la maturité optimale des raisins, ainsi que le circuit de cueillette.

Les raisins, triés, sont acheminés au plus vite à Ay, pour être écrasés sur les deux pressoirs traditionnels coquard de la maison.
Le pressurage «à l’ancienne» permet de tirer les jus les plus fins et précis, et d’orienter une vinification parcellaire qui valorisera la diversité d’expression de chaque vigne.

Lire la suite

Cette nouvelle cuverie à ay offre la possibilité de transférer les jus du pressoir aux cuves de vinification entièrement par gravité. Les jus s’écoulent ainsi lentement, sous le simple effet de l’apesanteur, vers les cuves émaillées, foudres, barriques et demi-muids. Ces différents contenants sont utilisés selon le potentiel de chaque raisin. Toujours soucieux de préserver au mieux ce que la nature offre, Jean-baptiste Geoffroy évite la fermentation malolactique afin de conserver au champagne sa fraîcheur originelle et authentique.

Le choix de l’assemblage est déterminé uniquement par dégustation et selon le goût personnel et unique Geoffroy. Les bouteilles tirées, sont stockées dans de profondes caves de craie pour une durée de 3 à 8 ans selon les cuvées. La touche finale du travail à la cave est le dosage qui doit trouver sa justesse pour conférer au champagne une sapidité intègre.

null

Jean baptiste

null

Jean baptiste

null

Jean baptiste

null

Jean baptiste

null

Jean baptiste

null

Jean baptiste

null

Jean baptiste

null

Jean baptiste